Chanson pour une araignée


Paroles de la « chanson pour une araignée », de Poc des Poub’s

C’est une chanson pour toi petite colocataire
J’sais pas où t’es passée mais j’voudrais qu’tu reviennes
Je n’ai plus d’auditeur pour conter mes misères
Pis j’t’aurais pas tuée, ma maison c’est la tienne
Juste au pied de mon lit, entre le mur et la malle
Maçon et architecte, tu avais fait ta toile
Je te demande pardon car quand je t’ai trouvée
J’ai voulu t’mettre dehors, c’est bien qu’tu t’sois sauvée

C’est une chanson pour toi petit être vivant
Que j’aimais regarder et qui me manque tant
C’est dingue qu’un animal de quelques millimètres
Laisse un vide aussi grand s’il vient à disparaître
J’aimerais bien revoir tes pattes minuscules
Qui frôlent mon duvet, puis se retirent tremblantes
Mais tes fils se recouvrent d’une triste pellicule
Ta présence est poussière, toi petite géante

C’est une chanson pour toi petite colocataire
J’sais pas où t’es passée mais j’voudrais qu’tu reviennes
Je n’ai plus d’auditeur pour conter mes misères
Pis j’t’aurais pas tuée, ma maison c’est la tienne
Pis j’t’aurais pas tuée, ma maison c’est la tienne

Lien pour l’écouter sur Bandcamp

<< chanson précédentechanson suivante >>

(c’étaient les paroles de la « chanson pour une araignée » de Poc des Poub’s)